Industrie Hôtelière
5 mins Lecture

Tourisme suisse en 2023 : Un appel à projet pour plus de résilience

EHL Faculty
Rédigé par

Le secteur touristique pourrait enfin retrouver son équilibre dans les prochains mois: Happy New Year 2023! 

Cependant, mieux vaut ne pas crier victoire trop vite car personne ne peut prédire l'avenir. Une chose est sûre: nous ferons face à de nouvelles crises à l'avenir. Le secteur du voyage ne peut se permettre un nouveau coup dur et se reposer sur ses acquis en pleine perte de vitesse. Repenser le tourisme et renforcer sa résilience sont une priorité pour relever les défis de demain.

Dans un effort commun de se mettre au diapason des tendances actuelles, le tourisme suisse a décidé de miser sur les données et la technologie pour entamer son programme national de résilience financé par Innosuisse : le projet Flagship Resilient Tourism

Qu’est-ce que "le tourisme résilient"?  

La définition de la "résilience" et celle du "tourisme" permettent de s'en faire une idée.

Pour faire court, le "tourisme résilient" désigne la pratique qui consiste à réduire les risques liés à une destination ou à une entreprise touristique et à anticiper les bouleversements futurs. Ce n'est d'ailleurs un secret pour personne que ces dernières années ont été les plus turbulentes pour le secteur du tourisme international. Selon l'OMT, la pandémie a provoqué une baisse drastique de 72 % des voyages internationaux, entraînant une diminution de 1,1 milliard de touristes en 2020.

Alors que tous les pays se sont retrouvés tétanisés par cette crise sanitaire mondiale sans précédent, le secteur du voyage et ses activités commerciales ont été mises à mal, avec pour résultat plus de 100 millions d'employés sans emploi dans le secteur. Par chance, il semblerait que ce cauchemar soit derrière nous et que le tourisme international reprenne du service avec un retour à 57 % de son niveau prépandémique entre janvier et juillet 2022.

Quand une crise comme celle du COVID-19 secoue une industrie aussi importante que celle du voyage et du tourisme, les acteurs du secteur doivent non seulement déployer des stratégies de relance pour faire face à la situation, mais aussi être capables de tirer les leçons du passé et s'adapter rapidement au changement. En d'autres termes, revenir à des niveaux d'avant pandémie ne suffit pas; ce qu'il faut, c'est tirer des leçons du passé pour construire l'avenir, ou tout au moins anticiper d'éventuelles perturbations et renforcer le secteur.

La résilience prend tout son sens lorsque les acteurs résistent, surmontent les difficultés et en ressortent plus forts. En outre, dès que la résilience est intégrée dans le processus, la transition vers un monde plus durable est facilitée et s'avère plus pérenne. Rappelons que le secteur du tourisme n'est pas à l'abri d'une nouvelle pandémie, de conflits géopolitiques comme la guerre en Ukraine qui attise l'inflation, d'actes de terrorisme, de catastrophes naturelles de plus en plus violentes liées au changement climatique.

Dès lors, le secteur suisse du voyage a toutes les cartes en main pour se reconstruire et pour soutenir ses acteurs : Vive la résilience!

 

Un appel national à la résilience du tourisme et à l’innovation avec Innosuisse

La résilience est perçue différemment selon les risques auxquels un pays ou une destination est exposée.

Certains endroits sont davantage confrontés aux catastrophes naturelles ou aux caprices du climat, comme les Petits États insulaires en développement (PEID), tandis que d'autres font face à des arrivées de nouveaux touristes (comme la Grèce et Chypre, dont les marchés dépendent fortement des touristes russes) ou d'autres encore tentent de créer des synergies entre les différents acteurs et doivent rassembler leurs communautés. En Suisse, c’est l’innovation qui prime pour renforcer la résilience du tourisme.

Le 1er septembre 2021, le Conseil fédéral suisse a adopté un programme de relance qui vise à stimuler la demande et à maintenir ses capacités d'innovation avec le soutien d'Innotour. Alors que le secteur suisse du voyage prévoit d'atteindre des niveaux pré-pandémiques d'ici la saison d'hiver 2023-2024, tous les regards sont désormais tournés vers les données et la technologie par extension. Les données représentent l'un des axes d'innovation pour accroître la résilience, le rendement et la durabilité de l'industrie du tourisme.Student Business Projects  Embauchez des étudiants de la génération Z pour votre prochain mandat de  consulting  En fonction des besoins de votre organisation, les étudiants de l'EHL vous  proposeront des solutions innovantes et applicables.  En savoir plus

Datafication, les avantages liés au traitement des données 

L'Office Fédéral de la Statistique (OFS) propose régulièrement un aperçu du contexte et des principales évolutions dans le domaine du tourisme, permettant aux professionnels du secteur de prendre des décisions pertinentes sur la base de données récentes et de réaliser des analyses prévisionnelles.

Les données recueillies analysent le comportement des visiteurs, les flux touristiques, l'impact économique. D'autres  informations clés présentées sont essentielles aux stratégies commerciales et utiles aux dirigeants politiques. En outre, des enquêtes menées sur le terrain ainsi que des scénarios et prévisions sont à disposition des internautes et représentent une quantité d'informations très précieuse au développement du secteur suisse du tourisme.

En quoi les données sont-elles un terrain fertile à la résilience et la durabilité ? Le COVID-19 laisse un besoin de transformation radicale du secteur derrière lui. Les tendances actuelles montrent clairement que la technologie est au centre de cette mutation qui vise à améliorer l'expérience client.

Aujourd'hui, tous les gouvernements ont dans le viseur les objectifs de développement durable (ODD) : assurer l'avenir du secteur touristique au pays de la durabilité est une priorité. On ne prend plus de nouvelles mesures sans tenir compte des données. Prenons l'exemple des smart cities où la collecte et l'analyse des données guident leur développement et permettent d'identifier des pistes d'amélioration.

La datafication permettra au marché suisse du tourisme de se positionner à un autre niveau. Donner de la visiblité, et faciliter l'accès à des données précises et à jour, autant de qualificatifs chers à la Suisse!

Le nouveau visage du tourisme dépendra en grande partie dont les données seront collectées, contrôlées, analysées puis utilisées pour améliorer l'expérience client. En tous les cas, les stratégies futures se doivent d'être pertinentes. Voici enfin quelques exemples de la manière dont les données améliorent les pratiques commerciales dans le secteur touristique :

  • Comprendre les touristes :Les données sont couramment utilisées pour identifier les différents segments, flux et modes de consommation des touristes et autres facteurs clés qui rentrent en ligne de compte dans l'élaboration de stratégies marketing.

Grâce à l'analyse de ces données et indicateurs, les services et les produits proposés colleront au plus près des besoins clients. En bref, réactivité et personnalisation pour offrir le meilleur service au meilleur moment. Un bel exemple de datafication est celui des plateformes de streaming telles que TikTok ou Netflix qui ont élaboré leurs modèles économiques sur la base de collecte de données et recommandations intelligentes et précises.

  • Personnalisation et expériences sur mesure : L'amélioration de l'expérience client passe forcément par l'analyse de son parcours et implique de fait l'utilisation de ses données. Il faut ensuite éplucher toutes les données et générer de la valeur ajoutée pour optimiser la "co-création" de l'expérience client. quoi qu'il en soit, la personnalisation passe par la datafication.
  • Orienter les décisions politiques : Le traitement de données implique leur disponibilité, une interprétation pertinente et une meilleure utilisation de ces dernières mais demande surtout l'élaboration de politiques plus efficaces pour soutenir le secteur. La quantité de données disponibles est infinie, mais c'est bien en se concentrant sur des données en temps réel, précises et ciblées que les institutions nationales et les entreprises peuvent prendre des décisions efficaces, adaptées à l'évolution rapide des besoins clients et du tissu socio-économique.

En conclusion, les données et la technologie sont vecteurs de solutions pour l'industrie du tourisme et sont susceptibles d'ouvrir la voie à la résilience. En effet, plus nos entreprises touristiques auront accès aux données, plus elles seront en mesure d'anticiper et de faire face à une nouvelle crise mondiale.

La bonne nouvelle : le secteur suisse du tourisme se réunit autour d'un projet phare de 5,5 millions de francs suisses financé par Innosuisse. Le projet Flagship Resilient Tourism relève les défis de la datafication en créant une Infrastructure Nationale de Données qui a terme proposera des services numériques, des processus et des modèles commerciaux. Résilience nous voici!

L'EHL Hospitality Business School est fière de participer à cette initiative suisse aux côtés de cinq autres institutions académiques et de plus de 30 partenaires au niveau national, afin de dessiner l'avenir numérique du secteur et de favoriser les échanges entre les communautés de pratique.

 

Appel à projets d’innovation numérique !

L'EHL Hospitality Business School, le Service de la promotion de l'économie et de l'innovation du canton de Vaud (SPEI) et Vaud Promotion lancent un appel à projets pour promouvoir l’innovation numérique au sein des PME du canton de Vaud. Les projets sélectionnés se verront allouer un montant de CHF 5'000 et pourront profiter de l'expertise et d'un coaching par le réseau EHL ou d'un consultant externe. Le but : pousser les projets innovants à un niveau supérieur !

Etes-vous prêts à devenir notre prochain représentant de l'innovation touristique au niveau local et national, et à développer la résilience du secteur avec nous? Vous avez des idées? et avez besoin de soutien pour les concrétiser ?

Rendez-vous sur notre site web et soumettez votre candidature avant le 23 décembre 2022.

Pour plus d'informations, et si vous souhaitez de l’aide pour la conception de vos idées, contactez-nous à resilienttourism@ehl.ch. Nous serons ravis de vous accompagner dans la réalisation de vos projets !   

Rédigé par
Maggie Meng-Mei Chen
Written by
Maggie Meng-Mei Chen

Assistant Professor at EHL Hospiality Business School, HES-SO

Alessandro Inversini
Written by
Alessandro Inversini

Associate Professor at EHL Hospitality Business School, HES-SO

Amélie Keller
Written by
Amélie Keller

Flagship Project Coordinator, EHL Hospitality Business School, HES-SO

Vous avez une histoire à partager ? Devenez un contributeur d'EHL Insights !

En savoir plus