Arts Culinaires
2 mins Lecture

Uniforme de chefs : Pourquoi portent-ils du blanc ?

EHL Insights
Rédigé par

Une toque blanche, une veste à double boutonnage blanche et un tablier blanc sur un pantalon noir et blanc : l'uniforme du chef est un véritable emblème non seulement pour les professionnels de l'accueil, mais aussi pour le grand public.

Tout comme pour les uniformes des policiers, des médecins et des ouvriers du bâtiment, les différents éléments de la tenue d'un chef sont immédiatement reconnaissables. Ces éléments distinctifs permettent de déterminer si celui qui les porte est un chef ou un serveur, même pour les personnes qui connaissent peu le milieu de l'accueil et du tourisme.

Alors que cet uniforme est porté par les chefs du monde entier, de nombreuses personnes, y compris celles travaillant dans les secteurs de l'accueil et du tourisme, ignorent tout de l'histoire qui se cache derrière la tenue des chefs. 

Les différents éléments de l'uniforme d'un chef

L'uniforme traditionnel d'un chef se compose d'un haut chapeau à plis, appelé toque blanche, d'une veste à double boutonnage en coton épais blanc, d'un tablier et d'un pantalon à motif pied-de-poule blanc et noir. Chacun de ces éléments, à l'exception du pantalon, est généralement blanc. La couleur des pantalons des chefs peut varier, mais les carreaux blancs et noirs sont la norme dans le secteur. Ce motif à carreaux, dit pied-de-poule, permet de ne pas voir les tâches et éclaboussures.

À l'origine, la toque blanche, ou plus simplement « toque », n'était pas l'apanage des chefs. Du 13e au 16e siècle, les toques étaient aussi portées par les athlètes, les magistrats, les messagers et les universitaires. Le reste de l'uniforme des chefs n'a été codifié qu'à l'époque de Marie-Antoine Carême, qui a introduit la veste, le chapeau et le tablier devenus la norme à partir du milieu du 19e siècle. L'épaisse veste en coton protège de la chaleur des fourneaux et peut être retournée en cas d'éclaboussure ou de tâche. 

Journées d'immersion  Explorez le monde de l'hôtellerie, du commerce le temps d'une journée  Les journées d'immersion vous offrent l'occasion de mettre un pied dans le  monde du travail et de l'hôtellerie, et ce dans une ville proche de chez vous  ou en ligne.  Découvrez

Pourquoi le blanc ?

Marie-Antoine Carême est né dans un milieu pauvre et a été abandonné très jeune par ses parents. Il a commencé à travailler en cuisine dès l'âge de 8 ans pour assurer sa subsistance. En grandissant, il a rapidement affûté son talent et a combiné ses deux passions : la pâtisserie et l'architecture. Pour lui, l'apparence de ses créations était au moins aussi importante que leur goût.  Cet intérêt pour les apparences l'a suivi jusque dans la cuisine.


Premier chef célèbre au monde, il comprenait pleinement l'importance de l'image qu'il dégageait. Il a ainsi choisi de porter une veste blanche immaculée avec une toque de la même couleur, autant pour l'apparence que pour l'aspect pratique. Pour Marie-Antoine Carême, la blancheur de son uniforme témoignait de la propreté de sa cuisine, mais également de sa propre hygiène. 

Cette idée selon laquelle un uniforme blanc illustre la propreté et la méticulosité du chef a toujours cours aujourd'hui. De plus, de nombreux chefs choisissent cette couleur pour honorer les traditions de leur profession et donc leur profession elle-même.

Rédigé par

Vous avez une histoire à partager ? Devenez un contributeur d'EHL Insights !

En savoir plus